Epreuve de Physique-Chimie du Bac S

Communiqué de presse (29/06/2015) : Réaction de l’UdPPC à propos de l’épreuve de Sciences-physiques du Bac S 2015

Les enseignants de physique-chimie chargés de la correction de l’épreuve du baccalauréat S sont vent-debout contre la nature des exercices retenus pour évaluer plus de 170.000 candidats et la façon dont le Ministère a géré, pour la seconde année consécutive, les moyennes catastrophiques attribuées aux premières copies corrigées.

À travers leurs très nombreux messages, ils ont fait part aux Présidents académiques et au Bureau national de l’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) de leur sentiment de colère. Colère contre une hiérarchie dans le déni, incapable, malgré des avertissements répétés remontant de la base depuis la mise en place du nouveau programme en série scientifique, d’estimer et de comprendre le fossé abyssal qui s’est creusé entre les attentes du programme et le niveau moyen des élèves sortant de terminale S.

Le fiasco magistral de l’épreuve du bac S de physique-chimie 2015 en métropole (deux tiers des questions de l’épreuve spécifique ont vu leur barème modifié deux jours après la remise des copies aux correcteurs !) est venu nous en fournir la triste démonstration. Certes, au prix de ce pathétique artifice pour remonter les notes, les résultats de l’épreuve seront, cette année encore, aussi satisfaisants que d’habitude et le ministère aura beau jeu de s’en gargariser devant les médias. Mais pas plus que l’Inspection générale, les professeurs n’en seront dupes.

L’instant de vérité est arrivé. Il n’est pas agréable. Après trois années de mise en œuvre de ce programme, rejeter la faute sur des enseignants qui l’auraient mal compris ne tient plus. Nous assumons notre responsabilité en adressant à l’Inspection générale une lettre de protestation et nous attendons de sa part une réponse rapide, actant sa volonté de sortir par le haut d’une crise plus profonde dont l’épreuve du baccalauréat en question n’est que le révélateur.

Le courrier adressé à l’inspection générale est le suivant : réaction UdPPC Bac S 2015

Le Bureau national et les présidents académiques de l’UdPPC

La presse en parle (30/06/2015) :

http://www.charentelibre.fr/2015/06/24/bac-de-physique-trop-dur-des-lyceens-charentais-en-colere,2004542.php

http://www.ouest-france.fr/bac-s-lepreuve-de-physique-va-t-elle-etre-surevaluee-3523554

http://jactiv.ouest-france.fr/actualites/france/bac-s-fiasco-physique-chimie-50389

http://m.leparisien.fr/societe/bac-2015-la-physique-etait-trop-dure-30-06-2015-4906779.php

http://lci.tf1.fr/france/societe/bac-2015-le-fiasco-de-l-epreuve-de-physique-chimie-8627566.html

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/bac-2015-jugee-trop-difficile-l-epreuve-de-physique-pourrait-etre-surevaluee-7778937215

http://www.20minutes.fr/societe/1642987-20150630-bac-2015-epreuve-physique-chimie-hors-programme-fait-polemique

http://www.lemonde.fr/bac-lycee/article/2015/06/30/bac-s-2015-la-fronde-des-correcteurs-de-physique-chimie_4664911_4401499.html

http://france3-regions.francetvinfo.fr/poitou-charentes/baccalaureat-2015-l-epreuve-de-physique-chimie-dechaine-la-colere-des-professeurs-760814.html

La radio en parle avec l’interview de Vincent Parbelle : http://www.franceinfo.fr/actu/societe/article/bac-s-2015-un-nouveau-bareme-pour-l-epreuve-de-physique-chimie-juge-trop-difficile-699060

La télévision (France 3 Bretagne) en parle aussi :

https://www.dropbox.com/s/ytvarfqk50ztoje/France%203%20Bretagne%2030-06-2015.mp4?dl=0

Assemblée Générale 2015 de l’UdPPC Orléans-Tours

Assemblée Générale 2015 de l’UdPPC Orléans-Tours
Vous êtes invité(e) à assister à l’Assemblée Générale Ordinaire de l’UdPPC Orléans-Tours qui se tiendra le : Vendredi 3 juillet 2015 à 9h30 au Lycée Pothier – 2 bis Rue Marcel Proust – Orléans  (salle polyvalente NES)

L’ordre du jour de cette assemblée générale ordinaire est le suivant:
09h30 – 10h00 Accueil Café
10h00 – 10h15 Bilan financier de la section locale
10h15 – 10h30 Bilan des journées Physique-Chimie 2015.
10h30 – 11h30 Organisation des Journées Physique-Chimie 2016 : les 27 et 28 avril 2016 à l’INSA de Blois.
11h30 – 12h00 Questions diverses
12h00 – fin de la réunion

Classe inversée

Classe Inversée : le Congrès !

3 et 4 juillet 2015, Lycée Montaigne, Paris

La classe inversée est une pratique pédagogique consistant à externaliser une partie de l’activité transmissive de l’enseignement en dehors de la classe, pour permettre de dédier plus de temps de classe à la mise en activité en groupe et à l’accompagnement individualisé des élèves.

La Classe Inversée est déjà mise en œuvre par des dizaines d’enseignants en France. Le 1er congrès Classe Inversée a pour objectif de réunir ceux qui l’utilisent dans leur enseignement, du primaire au supérieur, ainsi que ceux qui s’y intéressent ou s’interrogent sur les moyens de la mettre en œuvre.

Sur 2 jours, le congrès comprendra quelques séances plénières et sera principalement composé d’ateliers de partage et de réflexion organisés en 3 sessions parallèles pour permettre à tous les participants de trouver parmi les thèmes proposés ceux qui leur correspondent le mieux. Une occasion formidable de discuter et d’échanger avec d’autres intéressés par la classe inversée !

Réforme du Collège : Réaction de l’UdPPC

Communiqué de presse de l’Union des professeurs de physique et de chimie (UdPPC) au sujet de la réforme du Collège – avril 2015.

L’Union des Professeurs de physique et de chimie, tout en partageant les constats du Ministère de l’Éducation Nationale quant à l’échec du collège actuel pour « l’acquisition des connaissances de base », dénonce la réforme du collège présentée au Conseil supérieur de l’éducation le 10 avril 2015.

Ce projet est dangereux pour l’enseignement des sciences au collège, et des sciences physiques en particulier et aggrave les conditions de travail des collègues. En effet :

–    Les horaires proposés, s’ils semblent maintenir un statu quo avec la situation actuelle, sont en fait amputés de 4 heures d’enseignements dits « complémentaires » (3 h en classe de 6e), et la présentation des grilles horaires faite par le ministère relève de la désinformation.

–    Parmi ces enseignements, sont introduites deux heures dites d’Accompagnement personnalisé (AP). Ce dispositif, introduit au lycée en 2010, sans moyens ni formation spécifique, a montré son inefficacité et sa nocivité : des enseignements non fléchés, définis à l’initiative des établissements, ne contribuent qu’à creuser l’écart entre établissements et entre élèves. Ce dont les élèves fragiles ont le plus besoin, ce sont des séquences construites et structurées avec en face d’eux des enseignants spécialistes de leur discipline.

De même, les Enseignements pratiques interdisciplinaires (EPI) et leur caractère « pratique », outre l’arbitraire de leur attribution et du choix des thèmes traités, ne peuvent se substituer à un véritable enseignement expérimental.

–    Le nombre d’heures professeur par classe est notoirement insuffisant dans ce projet : en effet, le volant de 2,75 h par classe ne permet même pas de dédoubler à la fois les EPI et une partie des cours de sciences qui nécessitent un effectif réduit pour réaliser en toute sécurité un véritable enseignement expérimental. Les aménagements trop souvent pratiqués aujourd’hui (3 groupes avec deux classes) sont source de désorganisation pour tous les acteurs.

Rappelons que, les postes de personnel de laboratoire ayant été supprimés dans la majorité des collèges, c’est l’essence même des sciences expérimentales qui est ici remise en question.

–    Cette réforme alourdit également le travail des collègues : avec la réduction d’horaire de 30 minutes élève en 3e, un collègue de sciences physiques, souvent seul dans son établissement, aura automatiquement une classe de plus à encadrer.

–    Comment un collègue Titulaire sur zone de remplacement (TZR) va-t-il pouvoir s’organiser quand elle ou il apprendra le 1er septembre que son service se compose de 4 niveaux différents plus des EPI en 3e, mais pas tous les mêmes à mettre en place… ou devra en cours d’année à chaque nouvel établissement qu’il rejoindra, revoir toutes les activités qu’il peut mener en AP et en EPI.

–    Enfin, l’UdPPC met en garde contre toute tentative de généralisation d’un enseignement intégré de science et technologie (EIST) à tous les niveaux du collège. Les conclusions de l’étude de la DEPP à ce sujet ne montrent en effet aucun bénéfice à long termes de ce type d’enseignement pour les élèves.

En conséquence, l’Union des Professeurs de physique et de chimie demande que le projet soit revu de manière à ne pas affaiblir encore une fois les disciplines au profit de dispositifs flous et décidés localement et rappelle son attachement à un enseignement scientifique expérimental très menacé si une baisse significative des moyens s’avère confirmée.

L’association reste disponible pour étudier toute proposition du Ministère.

 Le bureau national, le 10 avril 2015

Olympiades de Physique 2015

Du 29 au 31 janvier, Léopold Réchou, Maxime Tanghe  et Léo Touchard, 3 élèves en Terminale Scientifique du Lycée Jacques de Vaucanson à Tours, ont participé à la finale des olympiades de Physique qui se tenait  à Nancy.

26 équipes étaient présentes de toute la France et des Lycées français à l’étranger. Ils ont décroché un 2d prix.!cid_AF708217-238E-4896-80F0-8F611D72B72B Lien vers la vidéo de leur oral à Nancy :

http://videos.univ-lorraine.fr/index.php?act=view&id=1906

Lien vers le document écrit des élèves : http://www.vaucanson.org/php5/Accueil/attachments/article/826/Four_solaire_gpeR.pdf

Lien vers le site du projet :

http://www.vaucanson.org/php5/Accueil/index.php/four-solaire-et-principe

Résumé du projet fait par les élèves :

A l’heure où les économies d’énergie mais aussi les problèmes liés à l’écologie sont importants, l’utilisation du four solaire semble un bon compromis dans les pays ensoleillés et en voie de développement. Les modèles sur ce gente d’appareil ne manquent pas. Nous avons donc décidé de nous pencher sur les caractéristiques particulières du modèle BISS développé par Bolivia Inti Sud Soleil, association basée à Nantes.

Ainsi à travers notre TPE, notre problématique a été la suivante : comment optimiser la le fonctionnement du four solaire modèle « BISS* » ?

Dans un premier temps, nous avons vu comment le four a été construit pour optimiser l’énergie solaire récupérée. Puis nous avons étudié les moyens qui ont été mis en œuvre pour limiter les pertes vers l’extérieur une fois cette énergie collectée, pour nous pencher enfin sur quelques améliorations possibles tout en ne perdant pas de vue que ce four a été construit pour des pays en voie de développement, donc son coût et son entretien doivent rester raisonnables.

* : Bolivia Inti Sud Soleil

 

 

Olympiades de Chimie 2015

Résultats des Olympiades de Chimie 2015 de l’académie Orléans-Tours

A l’issue de l’épreuve écrite du 20 janvier, 23 candidats ont été sélectionné et

se sont retrouvés à l’IUT de Chimie d’Orléans le 11 février.

Le matin a eu lieu l’épreuve expérimentale puis s’est déroulée l’après-midi l’épreuve orale.

olympiades

Félicitations à Théo BALLU (Lycée Vaucausson de Tours)  et Carl LAURENT (Lycée Charles Peguy d’Orléans) qui sont sortis vainqueurs de cette sélection académique.

Nous leurs souhaitons bonne chance pour les épreuves nationales

qui vont avoir lieu à Paris les 8,9 et 10 avril prochain.

Merci également à tous les participants pour cette 31ème édition des Olympiades de Chimie.

Journées PHYSIQUE-CHIMIE 2015

En raison du Congrès d’Orléans en 2013 , nous avons suspendu nos Journées Physiques-Chimie en 2014.

La section locale est donc heureuse de vous annoncer que le programme des prochaines Journées qui vont avoir lieu le Mardi 21 et le Mercredi 22 avril 2015 à Tours est bouclé.

Les inscriptions vont débuter le Samedi 7 février jusqu’au 7 mars.

Pour plus de renseignements et vous inscrire, consulter la rubrique « Journées Physique-Chimie 2015 » de ce site qui va vous ouvrir une nouvelle page Web.

Nous espérons que ce nouveau site va vous satisfaire, seuls les repas sont à réserver et à payer en ligne avec une carte bancaire, aucun frais d’inscription n’est demandé.

Même si ces journées sont ouvertes à tous et à toutes (adhérents à l’UdPPC ou  non), nous vous rappelons que le poids de l’association est d’autant plus grand que ses membres sont nombreux.

A très bientôt,

Tony BOIVIN,

Président académique.

Voeux 2015

voeux2015

Les membres du bureau de l’académie Orléans-Tours vous présentent tous leurs meilleurs vœux de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année 2015.

Tony BOIVIN,

président de la section Orléans-Tours.

1 2 3 4